Maïs : Zea mays L.

Originaire d’Amérique centrale, le maïs était la plante sacrée des civilisations Mayas, Aztèques et Incas.
Les Espagnols en firent la découverte lors de la conquête du nouveau continent et l’importèrent en Europe où il était plutôt destiné à nourrir le bétail.
Il finira par s’imposer pour devenir la céréale la plus cultivée au monde.
C’est aussi la seule à ne pas être cultivée essentiellement pour la consommation humaine.
Pendant longtemps, le maïs fut le seul aliment consistant pour de nombreux Réunionnais.
Une fois transformés, les épis peuvent devenir : « maïs de riz« , « soso maïs« , « farine maïs » ou encore « maïs cassé » pour l’alimentation des volailles.
Du point de vue médicinal, on utilise la « barbe » ou « cheveux » du maïs.
En français, on parle de style de maïs.

Usages traditionnels

« La barbe maïs » est utilisée pour drainer le foie et traiter les problèmes urinaires.

Propriétés vérifiées

Les effets diurétiques du style de maïs ont été démontrés scientifiquement.
Le maïs possède aussi un effet antioxydant et est source de phosphore, de magnésium, de fer, de cuivre, de vitamines B1, B2, B3, B5, B9, C.

Recette

Portez à ébullition une poignée de « barbe » dans 1L d’eau.
Filtrez.
Buvez une tasse de tisane plusieurs fois par jour.

Les vertus thérapeutiques exposées ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical

SOURCE

Aplamedom Réunion